Accès adhérents :

Fondée le 24 Août 1861, c'est la plus ancienne des associations pessacaises encore en activité. Pessac comptait alors moins de 3000 habitants.

La période de Marius GRANGENEUVE 1861 - 1914

La période de Marius BREZZI : 1914 - (1941) - 1945

La nouvelle Musicale : de 1945 à aujourd'hui

musicale

 

Edmond Grangeneuve en resta le président jusqu'à son décès en 1906 : "il a administré la société musicale comme un père et en a fait sa famille" (29 mai 1906).

A sa mort, son fils Maurice Grangeneuve accepte de reprendre la présidence. Un buste du président fondateur est réalisé par le sculpteur bordelais Gaston LEROUX qui a également exécuté le monument aux morts de Pessac.
L'organisation de la Société fait appel aux notables : soutien du maire, du curé et du juge de paix, aux présidents d'honneur et à une subvention municipale. Dès 1863, il est fait appel aux dames patronnesses de la Société. Elles sont alors 36 parmi lesquelles on peut citer Mmes Dignac, Azam, Clouzet, Magonty, ...
La Musicale participe à toutes les fêtes de la commune : des fêtes de l'empereur le 15 août aux fêtes républicaines.
La société fondée le 24 Août 1861, comptait 14 membres. En 1865, on dénombrait 49 membres titulaires, 7 membres étrangers, 127 membres honoraires et 26 dames patronnesses soit un total de 209 personnes.
La vie de la société est marquée par discipline, respect mutuel, solidarité (funérailles, mariages) mais aussi par un effort de formation : 1901 - fanfare des écoles, 1907 - classe de solfège et d'instruments.
C'est la participation aux concours régionaux d'harmonie et l'obtention de prix et de médailles (Bayonne en 1864, ...)
Le 27 décembre 1864, la Musicale devient aussi société mutualiste : "Les sociétés sont instituées non seulement pour répandre le goût de la musique mais surtout pour développer ces sentiments d'affection mutuelle qui sont si doux pour le coeur de tout homme bien né" (discours du président Grangeneuve le 18 janvier 1865).
C'est aussi l'achat de la Maison, 80 avenue Pasteur. En 1861, la société se réunissait dans les locaux de l'école (future Aristide Briand); en 1862, dans la salle du prétoire et de la justice de paix (Mairie). En 1868, c'est donc l'achat d'un terrain et la construction d'une salle de réunion. La Maison est inaugurée le 8 août 1869. Retour

Marius BREZZI, notaire à Pessac est président de 1914 à 1941 (année de son décès).

De 1914 à 1919, les activités sont suspendues. Brezzi, le président, est lui-même mobilisé le 27 mai 1919. Une plaque de marbre où sont inscrits les noms des sociétaires morts au champ d'honneur est réalisée et placée au-dessus du buste de Grangeneuve; on déplore 6 tués.
La Société participe évidemment à l'inauguration du monument aux morts de Pessac en 1928.
Les activités reprennent : répétitions, participation aux concours et aux manisfestations de la commune, formations d'élèves et solidarité mutulaliste. Le nombre de sociétaires actifs est d'environ 40.

En 1930, c'est la remise à quatre des plus anciens sociétaires de diplômes et médailles décernées par la Fédération des Sociétés Musicales du Sud-Ouest pour 50 années passées au service de la société.

En 1921, c'est la mise en place d'un cours de solfège et d'instrumentation mais aussi la participation aux fêtes de Sainte Cécile, l'animation de bals, ...

En 1941, les locaux de la Musicale sont réquisitionnés par la Kommandantur de Pessac, puis par le Secours National (Régime de Vichy) Retour

La nouvelle Musicale:
Fin de la mutuelle en 1960 : c'est la fusion de la mutuelle de la Musicale avec la société mutualiste Saint-Marc de Pessac
Séparation avec l'Ecole de Musique en 1988. (En 1983, l'école de la Musicale compte 400 élèves avec 31 professeurs ; en 1986, 327 élèves et 29 professeurs)

 Des jeunes filles deviennent membres titulaires dès les années 1970 (ce qui n'est pas le cas de toutes les sociétés musicales de la région). En 1972, sur 9 nouveaux membres titulaires admis, on peut noter 2 dames et 1 demoiselle.
Depuis 1999, une présidente est nommée à la tête de la société musicale.Retour